Rencontre de Gadagne « Politiquement incorrectes »

Contrairement au préjugé tenace selon lequel la marionnette serait essentiellement résistante et subversive, il s’avère que celle-ci a bien souvent été au cours de l’histoire un fantastique outil de propagande, objet manipulé pour, à son tour, manipuler les esprits, diffuser des enseignements, des valeurs et des idéologies.

Au cours de cette journée, universitaires et artistes échangeront autour de cas de figure emblématiques de cette histoire méconnue : marionnettes au service de l’évangélisation, marionnettes partisanes en temps de guerre (à travers notamment l’exemple de la Guerre d’Espagne), marionnettes au service d’un appareil d’État (outil de propagande soviétique en Pologne), marionnettes vecteur de discours identitaires (colonialisme par exemple). Dans la continuité de la réflexion engagée lors de la précédente édition de la Scène des chercheurs, il s’agira d’analyser ce qui fait de la marionnette, en tant qu’objet et que spectacle, un média particulièrement propice à un usage propagandiste.

Après les rencontres professionnelles de Clichy sur le thème « Commande, communication, propagande », cette journée constitue un nouveau jalon du cycle de recherches « Marionnettes / Censures, Propagandes, Résistances », qui aboutira à l’organisation, fin novembre 2014 à Charleville-Mézières, d’un colloque international consacré aux relations qu’entretiennent les marionnettes et les pouvoirs (religieux, politiques, économiques).

Consultez le programme.

Post Author: admin_pam_drixe