Marionnettes et censures : interdictions, prescriptions, formatages ?

Dans le cadre du cycle de trois ans organisé par THEMAA et la Bibliothèque nationale de France avec le soutien de l’Institut International de la Marionnette sur le thème « Censures, propagandes, résistances », la prochaine Scène des chercheurs se tiendra le 9 juin 2012 à la BnF. Elle s’inscrit dans la continuité des réflexions engagées lors des 4e Journées professionnelles de la marionnette à Clichy (pilotage : Didier Plassard – François Lazaro), et cherche à approfondir deux des champs ouverts par les intervenants des 3 et 4 février derniers.

 

Un premier axe de questionnement porte sur la question du contrôle et de la surveillance du répertoire jeunesse en France. Les marionnettistes ayant longtemps trouvé, et continuant de trouver, dans les spectacles « jeune public », un moyen non négligeable d’exercer leur art, il convient d’interroger les contraintes, éventuellement créatives, qui peuvent peser sur eux. Quelles sont les normes morales et éducatives, définies par le législateur, les institutions ou le public lui-même, qui ont marqué l’histoire des publications et des spectacles jeunesse au cours des dernières décennies ? Quels phénomènes d’autocensure cela peut-il générer chez les auteurs, chez les éditeurs, chez les artistes ? Qu’est-ce qui, du dire ou du montrer, suscite la plus grande méfiance ? En posant ces questions du point de vue, général, des publications jeunesse, il s’agira de déterminer les réponses spécifiques que les formes marionnettiques peuvent apporter.

Un deuxième axe de réflexion est consacré à la question de la censure dans les pays de l’ex « bloc soviétique », en tâchant de mettre en évidence l’hétérogénéité des pratiques et des réalisations au sein de cet ensemble géographique et politique trop souvent perçu comme homogène. Quels ont été les objets et les modalités de la censure selon les pays ? Comment cela a-t-il affecté les personnages traditionnels, les répertoires, la dramaturgie et les formes esthétiques, les conditions d’exercice et le statut des marionnettistes ? Cet examen des censures d’État communiste(s), s’attachera aux effets immédiats mais aussi aux conséquences à plus long terme, souvent diffuses et latentes, de cette politique artistique et culturelle. Destinée à défricher des territoires de recherche encore mal connus ou peu investis, cette nouvelle Scène des chercheurs privilégie, comme les précédentes éditions, la mise en relation des chercheurs et des artistes, et ménage de véritables temps d’échanges avec le public. Cette journée d’étude est la première d’un cycle qui, en alternance avec Les Journées professionnelles de la marionnette à Clichy, et en partenariat avec l’IIM, aboutira à l’organisation d’un colloque international en 2014.

 

Post Author: admin_pam_drixe