Yves JOLY

Comédien et marionnettiste français.

Biographie

Né le 11 octobre 1908 à Troarn dans le Calvados, Yves Joly n'est pas un bon élève... Plutôt adepte de l'école buissonnière, c'est à la bibliothèque municipale qu'il découvre le théâtre à l'âge de 12 ans et fait partie d'une troupe de théâtre amateur dès 16 ans.
En 1936, il rejoint la compagnie des Comédiens Routiers de Léon Chancerel. Il y rencontre son épouse, Hélène Charbonnier, avec qui il se marie en 1937. Il conçoit la marionnette du spectacle pour enfants l'Histoire du tailleur Petitfil.
Fait prisonnier en 1940 à Baccarat, il rentre en France en 1941 et s'installe à Périgueux où il donne des cours d'art dramatique et des stages de marionnettes. Il crée Le Septième Jour avec des marionnettes à tiges de plus d'un mètre de hauteur, le texte est écrit par Georges Croses.
Il forme ensuite une première équipe, appelée Les marionnettes Yves Joly, avec sa femme, Dominique Gimet et Georges Tournaire. Suivront de nombreuses créations dont Bristol (1946), Les Mains Seules (1948-1949), Ivresse (1950), Jeux de cartes (1952), Ombrelles et Parapluies (1954).
En 1948, la compagnie reçoit un prix au Concours des jeunes compagnies théâtrales.
À partir de 1949, la troupe se produit au cabaret La Rose Rouge et connaît un énorme succès.
En 1958, la compagnie reçoit le grand prix d'originalité et de fantaisie avec médaille d'or au Festival du Théâtre de marionnette de Bucarest. Cette même année, il préside le Syndicat national des marionnettistes professionnels et obtient la création d'une saison internationale de la marionnette dans le cadre du Théâtre des Nations.
Dans les années 50, il réalise aussi une vingtaine de courts-métrages d'animation pour la publicité.
En 1974, il renonce à ses activités artistiques pour soigner sa femme Hélène gravement malade. Celle-ci meurt en 1976. Il se consacre alors à la peinture, il est d'ailleurs surnommé "le Matisse du castelet". Un hommage public lui est rendu au Théâtre aux Mains Nues en 2001.

SPECTACLES :
- 1940 : Le Prisonnier de guerre
- 1942 : Le Septième Jour, conte de Noël Georges Croses, animé par les marionnettes du Théâtre du Berger dirigé par Yves Joly, Périgueux
- 1944 : L'Arche de Noé
- 1945 : La Fille à l'anneau d'or
- 1946 : Polka dans l'île
- 1946 : Le Petit Soldat, d'après Andersen
- 1946 : La Malle à malices
- 1946 : Documentaire
- 1946 : Bristol
- 1948-49 : Les Mains seules
- 1949 : Jeux de cartes
- 1949 : Sur la piste (Le Cirque)
- 1950 : Ivresses
- 1954 : Ombrelles et Parapluies
- 1957 : Insomnie
- 1956 : Tragédie de Papier
- 1956 : Strip-tease
- 1959 : Photographie
- 1960 : Chanson de toile, d'après Raphaël Cluzel
- 1961 : La Noce
- 1961 : Je vais dans la ville
- 1963 : Amis partons !
- ..........: Les Tréteaux de Maître Pierre, création pour le Festival de Carcassonne
- ..........: Guignol au Gourdin, création pour le Festival de Carcassonne
- 1972 : Autodafé, pour soli, choeurs et orchestre, argument et musique de Maurice Ohana, mise en scène avec marionnettes d'Yves Joly

Images

Audiovisuels

Textes


Yves JOLY


Présentation

Type : artiste

Fonction / métier : comédien(ne), marionnettiste, metteur en scène, scénographe

Institution de rattachement : Compagnie Yves Joly

Date de création : 1908

Dates : né le 11 octobre 1908 (Troarn) - décédé le 24 mai 2013

Période : 20e siècle

Localisation : Basse-Normandie (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à gaine, marionnette à tige(s), marotte, théâtre d'objets, théâtre de papier

Mots clefs : arts plastiques, cabaret, Cinéma d’animation, matériau, petite forme

En savoir plus

Voir aussi (événements) : La Tragédie de papier, par la compagnie Yves Joly, Documentaire, par la compagnie Yves Joly., Jeux de cartes, par la compagnie Yves Joly., Le Septième Jour, par la compagnie Yves Joly., L’Arche de Noé, par la compagnie Yves Joly., Bristol, par la compagnie Yves Joly, Les Mains seules, par la compagnie Yves Joly, La Fille à l’anneau d’or, par la compagnie Yves Joly., Ombrelles et Parapluies, par la compagnie Yves Joly., Strip-tease, par la compagnie Yves Joly, Insomnie, par la compagnie Yves Joly., Ivresses, par la compagnie Yves Joly., Chanson de toile, par Yves Joly., Le Prisonnier de guerre, par Yves Joly, La Malle à malices, par la compagnie Yves Joly., Polka dans l’île, par la compagnie Yves Joly., La Noce, par la compagnie Yves Joly.

Voir aussi (identités) : Compagnie Yves Joly, Joly, Hélène, Dominique GIMET, Georges TOURNAIRE, Léon CHANCEREL

Références

Sources : Documents fournis par l'IIM dont un texte de Jean-Louis Mignon ; Encyclopédie mondiale des arts de la marionnette. Albert Bagno, Yves Joly, L'Objet avec âme, 2013

Référence notice : Joly, Yves

Mise à jour : 02/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.