Petrus RAPHARD, dit « Le Père Raphard »

Guignoliste au Jardin des Tuileries.

Biographie

Originaire de Saint-Etienne, où il a été guignoliste dans sa jeunesse, Pétrus Raphard obtient en 1926 l'autorisation de monter un castelet dans le jardin des Tuileries. Il s'agissait d'une baraque en bois de 16 m2 (4*4 m) dans laquelle il devait ranger tous les soirs tout son matériel.
Il y interprète un répertoire lyonnais, qu'il veut en rupture avec le style des guignolistes parisiens.
A sa mort, en 1934, le castelet est repris pendant un an par son gendre, puis, en 1935, par son fils, Francis Raphard.

Objets

Images


Petrus RAPHARD, dit « Le Père Raphard »


Présentation

Type : acteur-marionnettiste

Dates : ... - décédé en 1934

Période : 20e siècle - 1e moitié

Localisation : Paris (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à gaine

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Les Souterrains du vieux château, classique lyonnais dans la version de Petrus Raphard.

Voir aussi (identités) : Francis RAPHARD, Guignol des Tuileries

Références

Sources : Francis RAPHARD, "Francis Raphard et le Guignol des Tuileries", in Marionnettes et marionnettistes de France, par André-Charles Gervais, Paris, Bordas, 1947.

Référence notice : Raphard, Petrus

Mise à jour : 10/09/2013


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.