Louis VALDÈS

Artiste de cabaret et de music-hall, marionnettiste français.

Biographie

Né en 1922, de Auguste Hippolyte Petit, 47 ans, peintre en bâtiment, et de Marie Eugénie Bos, 27 ans, blanchisseuse. Déclaré enfant naturel à sa naissance, ses parents se marient 14 ans plus tard, après le divorce d'Auguste Petit.
Louis Petit passe son enfance à Champigny-sur-Marne où sa mère est blanchisseuse. À 20 ans, il part travailler en Allemagne comme fraiseur, réquisitionné pour le Service du Travail Obligatoire. Il rentre à Paris en 1944 où il exerce le métier de peintre décorateur, ce qui lui permet de s'immiscer dans le monde du spectacle des cabarets parisiens.
Naturellement doué pour la comédie, il est embauché en 1948 au tout récent cabaret Chez Madame Arthur puis au Carrousel de Paris, ainsi qu'au Sexy où il se produit dans des numéros parodiques, dans un emploi de travesti comique.
Mais très vite, mal à l'aise dans ce milieu dont il ne partage pas le sens de l'exhibition, hypersensible, susceptible, il renonce à cette activité pour ne plus se consacrer qu'à l'art de la marionnette, ses comédiens de bois lui permettant d'élargir sa palette d'émotions.
Au début des années soixante, sa carrière de marionnettiste prend de l'ampleur. Il part en tournée avec des artistes de revue, écumant les casinos et des salles de music-hall de nombreux pays. Il est régulièrement demandé par la télévision (La Piste aux étoiles, The Ed Sullivan Show).
La fluidité des gestes et les expressions quasi humaines que Valdès insuffle à ses marionnettes les rendent particulièrement émouvantes. Passant souvent radicalement du tragique au comique au cours du numéro, elles sont les interprètes parfaits des fluctuations d'états d'âme de leur créateur. Le summum de l'art de Valdès est concentré dans son numéro le plus célèbre : le numéro du Pierrot.
En 1964, Valdès tombe gravement malade et se fixe à Paris au Crazy Horse Saloon, où il se produisait déjà régulièrement. Il interrompt définitivement ses prestations en septembre 1964.
Lorsque Louis Valdès meurt à 43 ans en 1965, le marionnettiste Georges Tournaire suggère à sa mère, son unique héritière, de léguer au musée Gadagne de Lyon une collection de neuf marionnettes, et toute une documentation concernant son travail. Seules les marionnettes y seront conservées.

Objets

Textes


Louis VALDÈS


Présentation

Type : acteur-marionnettiste

Fonction / métier : marionnettiste

Date de création : 1922

Dates : né le 27 août 1922 (Blérancourt, l'Aisne) - décédé le 4 janvier 1965 (Paris, 15e arrondissement)

Période : 20e siècle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à fils

Mots clefs : cabaret, music-hall, tragique, virtuosité

Voir aussi (événements) : Pierrot, numéro de Louis Valdès.

Références

Sources : Témoignages recueillis par Anne Crété auprès de Bambi, Lili-la-pudeur du Crazy Horse, les Igrouchki (les Blandinières) qui ont tourné avec lui, Antoine Tudal et Carmen Bajot (ancienne patronne du Sexy, devenue ensuite l'agent de Valdès) ; La piste aux Étoiles (1964 - INA) ; Aux 4 coins du monde (1958 - INA) ; Music-Hall Parade (1961 - INA) ; Canzoni nel Mondo (1963 - Minerva).

Référence notice : Valdès, Louis

Auteur de la notice : Anne Crété

Mise à jour : 13/09/2013


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.