Etienne SAUR

Etienne Saur était musicien électro-acousticien. / compositeur de musique électro-acoustique (musique à 90% sur support).

Biographie

Né à Amiens le 18 août 1958, décédé le 12 juillet 2009.
Etienne Saur était musicien électro-acousticien. / compositeur de musique électro-acoustique (musique à 90% sur support).
Il suit des études musicales au Conservatoire National de Région d'Amiens auprès de Pierre Boeswillwald, professeur dont il deviendra plus tard, en 1994, adjoint pour la classe d'électro-acoustique de ce même CNR. Il complètera cette formation initiale en suivant divers stages : sur le système Alpha Centauri (GMEB en 1985), sur SYTER (GRM en 1989), sur le GMEBOGOSSE (GMEB en 1990).
En 1985, il obtient le Prix France Musique du concours Radio France « Chasseurs de sons », catégorie création sonore et est sélectionné au XIVème concours international de musique électro-acoustique de la Ville de Bourges. Premier prix de composition en musique électro-acoustique du CNR d'Amiens en 1986, il compose cette même année, en juin, la musique d'ouverture pour La nuit des intrigues au Jardin de l'Evêché à Amiens. Avec Roland Cahen, il signe la création du concert des arbres de la liberté pour Amnesty International à l'occasion du bicentenaire de la Révolution de 1789, à Amiens, Juillet 1989. Cette même année, il est lauréat du concours Luigi Russolo. A partir des années 1990, il fait partie du collège d'artistes du sons réunis autour du Studio Delta P de La Rochelle : Pierre Boeswillwald, Patrick Lenfant, Alain Savouret, Francis Dhomont, Roland Cahen, Gabriel Poulard, Eric Mullard, Serge Bouc et Roger Cochini. Tous sont associés, par des résidences régulières, aux projets/recherches Octophonie, Camera Acustica ou bien encore aux typophonies collectives Météo marine (1999) et Allo, t'es où ? (2003). Ces projets ont pour objet d'interroger le regard des artistes contemporains sur les phénomènes de sociétés qui concernent l'écoute au quotidien (le « home cinéma » ou « spectacle chez soi »... pour Camera acustica par exemple).
A compter de 1987, année durant laquelle il est directeur d'antenne de Radio Cultures Bourges, il est régisseur musical des concerts du festival de musiques expérimentales Cultures Electroniques de Bourges (GMEB-IMEB).
Il est membre de la SAME (Société des Arts en Musique Electroacoustique).
Il dispense des formations en éléctro acoustique et notamment, après avoir été professeur adjoint de Pierre Boeswillwald, dirige la classe de musique électro-acoustique du conservatoire d'Amiens.
Créateur de musiques pour le spectacle vivant et en particulier pour le théâtre et la danse, il compose depuis 1982 pour de nombreuses compagnies : Théâtre 80, Le Carquois, Issue de Secours, Art Tout Chaud, Eclats d'Etats et principalement la compagnie Ches Panses Vertes dont il est compagnon de route. Il créé pour la compagnie de marionnette la musique de 17 spectacles, dont Samain, opéra pour bandes, chanteurs, percussions et marionnettes.

Vertes Pensées (1984) / avec le collectif des Indiens picards
Aucassin et Nicolette (1987)
Dieu est absent des champs de bataille (1990)
La haute montagne du pays des Mirlons (1994)
Le Retable de l'avarice, de la luxure et de la mort (1995)
Madame, t'es vieille ! (1996)
Le jeu du Roi (1997)
Samain (1999)
La scie patriotique (2000)
Samainuscule (2001)
Drames brefs 2 (2002)
A l'émancipation ! ...pourvu qu'il n'arrive rien (2002)
Le château dans la forêt (2003)
Coâ encore ! (2004)
Nina c'est autre chose (2004)
Féminins/Masculins ou Petit monument à l'homme empêché (2004)
Léon, Li, Louis (2007)

La compagnie Ches Panses Vertes dédie à celui qui « ne connaîtra pas la douceur du vieillir » le spectacle Et Cependant (2010), rêverie scénique sur le vieillir, oratorio théâtral pour lequel il n'aura participé qu'aux premières résidences de création et qui n'aura ainsi pas de compositions musicales autres que celles jouées et chantées en direct sur le plateau.

Oeuvres principales :
Cryogénie (bande magnétique) (1986)
D'un jour, l'autre (bande magnétique) (1986 )
L'art du lézard (bande magnétique) (1989)
Le Fils de la Terre (pour bande magnétique, 3 cors, cithare, percussions, guitare électrique, basse fretless) (avec Louis Lantoine en 1989)
Les Arbres de la Liberté (pour les Fêtes du bi-centenaire de la Révolution, avec Roland Cahen pour Amnesty International) (1989)
Petite Mort (1990),(bande magnetique, commande du GMEB)
Une météo : 3 possibilités (1998) (studio Delta P La Rochelle, sur Cd).
Samain : (Opéra pour bande, chanteurs, percussions et marionnettes) (création au Festival de St Riquier en Juillet 1999).
Des ondes, toujours des ondes (Festival de l'IMEB, Bourges 1999)
Sonnerie pour les Mille à venir (Festival de l'IMEB, Bourges 2000)
Quanta Sonorum (Festival de l'IMEB, Bourges 2001)

Images

Audiovisuels

Textes