Compagnie Émilie Valantin (anciennement Théâtre du Fust)

Biographie


Fondée en 1975 à Montélimar, par Émilie Valantin et Nathalie Roques (qui depuis 1984 a sa propre compagnie, Le Jabron Rouge), la Compagnie Émilie Valantin s'est d'abord appelée, avant 2009, « Petit Théâtre du Fust » puis « Théâtre du Fust ».
De 1994 à 1999, quatre passages au Festival d'Avignon (avec entre autres le spectacle Un Cid, remarqué pour ses marionnettes en glace) lui permettent d'élargir la diffusion de ses créations au niveau national et international.
Alternant de petites formes populaires, comme les Castelets en Jardins, et des spectacles pour grands plateaux, comme Philémon et Baucis de Haydn pour l'Opéra de Lyon, la Compagnie Émilie Valantin a su s'adapter à des conditions de programmation précaires comme aux scènes les plus prestigieuses, telle que celle de la Comédie-Française en 2008 pour Vie du grand Dom Quichotte et du gros Sancho Pança.
La compagnie travaille à partir du désir de donner de la marionnette une image digne de ses ambitions : montrer son lien avec la littérature, au service d'un contenu qui respecte le public, toucher les adultes pour être crédible aussi auprès des enfants, fuir le joli, le gentil et le bariolé, faire le lien entre les matériaux nouveaux que le public connaît dans les magasins de bricolage et leur utilisation dans la création de marionnettes, retrouver des utilisations écologiques de matériaux traditionnels.
En 34 ans et presque autant de spectacles, la compagnie a créé plus de 1800 personnages en croisant techniques traditionnelles et matériaux nouveaux, grâce à trois ateliers de fabrication : chimie/modelage, construction bois/petit métal, couture. Les matériaux qui composent les marionnettes ont toujours été très importants dans les créations de la compagnie, qui considèrent qu'ils sont en eux-mêmes porteurs de sens.
Autour d'une équipe administrative composée de 5 personnes, la Compagnie Émilie Valantin fait régulièrement appel à des plasticiens, décorateurs, éclairagistes, musiciens, vidéastes, costumières et comédiens manipulateurs. Elle propose aussi des formations en direction des jeunes professionnels du spectacle vivant pour transmettre ses savoir-faire liés à la réactualisation du théâtre de marionnettes.
Depuis 1981, la compagnie est soutenue par le Ministère de la Culture. Son implantation à Montélimar a pris fin en juin 2008 pour se reconstituer en 2009 au Teil, à l'initiative de la Ville et du Conseil général de l'Ardèche.

Images

Audiovisuels


Compagnie Émilie Valantin (anciennement Théâtre du Fust)


Présentation

Type : troupe / compagnie / collectif

Date de création : 1975

Dates : créée en 1975

Période : 20e siècle - 4e quart, 21e siècle - 1e moitié

Localisation : Ardèche (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : bunraku, marionnette à gaine, marionnette à tige(s), marionnette à tringle(s)

Mots clefs : adaptation, arts plastiques, glace, histoire, jeu d'acteur, marionnette pour adulte

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Les Fourberies de Scapin (Un Scapin manipulateur), par la compagnie Émilie Valantin (anciennement Théâtre du Fust)., Mélampous, par la compagnie Émilie Valantin., Un Cid, par la compagnie Émilie Valantin (anciennement Théâtre du Fust)., La Disparition de Pline, par le Théâtre du Fust

Voir aussi (identités) : Émilie VALANTIN, Nicolas VALANTIN, Jean SCLAVIS

Références

Sources : Site internet de la compagnie.

Référence notice : Compagnie Émilie Valantin (anciennement Théâtre du Fust)

Mise à jour : 30/09/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.