Hommage à Yves Joly (1908-2013)

Yves Joly, le doyen de la marionnette, est décédé le 24 mai dernier à l’âge de 104 ans. Retiré de la vie théâtrale et se consacrant à la peinture depuis le milieu des années 70, ce marionnettiste français a été l’une des figures majeures de l’avènement de la marionnette moderne. Formé dans la troupe des Comédiens Routiers de Léon Chancerel, il fonde après la guerre sa compagnie, Les marionnettes Yves Joly, avec sa femme Hélène Charbonnier, Dominique Gimet, et Georges Tournaire. Ses créations, formes courtes pour cabaret où le choix des formes et des matériaux est en lui-même signifiant, connaîtront un grand succès : Bristol (1946), Les Mains Seules (1948-1949), Ivresse (1950), Jeux de cartes (1952), Ombrelles et Parapluies (1954).
En 1958, la compagnie avait reçu le grand prix d’originalité et de fantaisie au Festival du Théâtre de marionnette de Bucarest.

Post Author: admin_pam_drixe