Malbrough s’en va-t-en guerre, par les Comédiens de bois de Jacques Chesnais.

Monsieur de Malbrough entre à cour et traverse la scène. « Madame à sa tour monte » : au jardin apparaît une tour et en haut de la tour le buste de madame Malbourgh. Elle aperçoit son page : au jardin entre son page. La tour disparaît, mme Malbourgh entre en scène, en pied. « Mr de Malbourgh est mort » : son page s’agenouille devant elle puis Mme Malbourgh sort à jardin suivie de son page. « J’l’ai vu porter en terre » : commence le défilé mortuaire. « L’un portait sa cuirasse » : entre le 1er officier. « L’autre son bouclier » : 2e officier. Arrive le catafalque. « L’troisième portait son sabre » : 3e officier (derrière le catafalque). « L’dernier ne portait rien » : 4e officier. « J’n’en dis pas davantage…  » : Le défilé plutôt solennel au début se termine joyeusement (les 4 officiers passent du profil à la face ???). « J’n’en dis pas davantage… « …car en voilà assez » : le rideau tombe.

Malbrough s’en va-t-en guerre, par les Comédiens de bois de Jacques Chesnais.


Présentation

Période : 20e siècle

Type : spectacle

Localisation : Paris (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à fils

Exploitation

Organisateur : Les Comédiens de bois de Jacques Chesnais

Fabrication : CHESNAIS, Jacques [conception, sculpture] ; CHESNAIS, Madeleine [costumes des marionnettes]

Mise en scène : CHESNAIS, Jacques

Musique : DELANNOY, Marcel

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Chansons françaises, par les Comédiens de bois de Jacques Chesnais.

Voir aussi (identités) : Madeleine BRALANT, épouse CHESNAIS, Les Comédiens de bois de Jacques Chesnais, Jacques CHESNAIS

Références

Référence notice : Malbrough s'en va-t-en guerre (Comédiens de bois de Jacques Chesnais)

Mise à jour : 09/12/2016


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Objets

Images

Textes