Les Champs d’amour, par le Théâtre de la Mezzanine

Le spectacle est une tragédie des temps modernes sur la violence faite aux femmes.
Sur une scène vide, quatre colonnes grecques sont dressées, avec à l’intérieur des femmes afghanes voilées. L’ambiance est celle d’une fête foraine : chevaux de bois, autos tamponneuses, pop-corn…Des hommes arrivent et sous l’emprise du désir commencent une danse endiablée. Jusqu’au moment où la scène de drague glisse à l’agression : les femmes sont battues, violées, torturées et immolées.
Denis Chabroullet tire son spectacle d’un fait divers : en 2002, une jeune fille a été immolée par le feu à Vitry-sur-Scène par son ex-petit ami pour une ‘’question de fierté ». Des témoins ont rapporté que lors de la reconstitution du crime, des voisins ont applaudi le criminel lorsqu’il arriva sur les lieux accompagné des gendarmes.
Denis Chabroullet a créé un spectacle visuel et sans parole pour parler de ce ‘’crime d’honneur ». Il n’a cependant pas recomposé une scène réaliste de ce fait divers : « Ce sont les rapports humains, la folie des rapports des hommes et des femmes que nous allons tenter de raconter par des images. Il ne s’agit pas de raconter ni de représenter ce crime crûment. Le fait divers, réaliste, ne nous intéresse pas. Il nous alimente, il nous dérange. Je ne peux pas supporter l’idée qu’un être puisse décider de la vie d’un autre individu. C’est inconcevable. Et dans la vision du monde de ce jeune homme, la femme est purement niée. Elle n’est rien, elle n’existe pas. C’est inouï ». (Denis Chatroullet, entretien avec Pierre Notte)

Les Champs d’amour, par le Théâtre de la Mezzanine


Présentation

Date de création : 2004

Dates : 2004

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : France

Mots clefs : attraction foraine, jeu d'acteur, jeu muet, machinerie, mort, violence

Exploitation

Le spectacle, créé en 2004, a été programmé en France et à l'étranger (Portugal). Il a notamment été programmé par le Théâtre de la Marionnette à Paris lors de l'édition 2005 de la Biennale Internationale des Arts de la Marionnette (BIAM).

Organisateur : Théâtre de la Mezzanine

Fabrication : NOBLE, Clémence [sculpture] ; STADNISKAÏA, Ekaterina [sculpture] ; PETROVA, Svetlana [fabrication vélos]

Mise en scène : CHABROULLET, Denis ; MAQUET, Cécile [assistance mise en scène]

Musique : BERETTI, Laure [harpe] ; BOYER, Philippe [trombonne, saxophone] ; CREMER, Emmanuel [violoncelle] ; MOUROCQ, Benjamin [batterie] ; BONNET DES TUVES, Roselyne [conception musicale et chant]

Interprètes : BUINOUD, Maude ; CHAFFARD, Romain ; DIEP, Jérémie ; GIOZZET, Sébastien ; MINGOT, Elsa ; RAMAGE, Karen ; TOSI, Diego ; VALENCIA, Henry

Langue : français

Voir aussi (identités) : Théâtre de la Mezzanine, CHABROULLET, Denis

Références

Référence notice : Les Champs d'amour (Théâtre de la Mezzanine)

Mise à jour : 24/01/2012


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Audiovisuels