Le Petit Gargantua, par le Théâtre sur le Fil.

A partir de quelques chapitres de Rabealis, les Monestiers jouent sur le thème du géant débonnaire. Ils développent et diversifient pour le jeune public certains moyens précédemment mis en oeuvre pour les adultes dans « Gargantheatre » : les formes qu’ils animent peuvent être aussi bien des marionnettes, des masques, que de grands rouleaux de carton ornementés ou d’étoffes de couleur vives.
Si Gargantua, cette force de la nature, est grand, c’est généralement non pas pour dominer, mais pour tout englober… Les cartons qui fonts le corps du génat évoluent et se transforment de personnage en cathédrale, de visage en paysage. Le Petit Gargantua propose en partage, à l’imagination du public, le libre moment de l’invention par quoi la réalité ordinaire révèle le monde des merveilles.
Le Petit Gargantua ne ressemble qu’à lui-même. Mais c’est toujours une démarche d’investigation à travers le monde des objets, des formes, des couleurs, des mots, des gestes, des sons ; la vérité des matériaux au service d’une création poétique. Les solutions les plus simples en fin de compte, car elles sont les plus éloquentes et les plus expressives. La part belle fait à l’imagination du spectateur.

Gargantua… Le thème dans le spectacle
Tout commence par une histoire de nèfles. Les gens de l’ancien temps en mangèrent tant et de si grosses, qu’ils se virent enfler du ventre, du nez ou des oreilles. D’autres, grandissant de partout, furent les géants, titans et héros. Enfin naît Gargantua, des noces de Grandgousier et de Garamelle. Trop grand pour la scène, il est présenté morceau par morceau.
Pour faire vivre le géant tout entier, les Monestiers se rapetissent en marionnettes et entrent aussi dans l’histoire de Gargantua. Ils montrent dans un jeu de métamorphose, son enfance, ses jeux, ses voyages à Paris, ses rencontres.

Le Petit Gargantua, par le Théâtre sur le Fil.


Présentation

Date de création : 1978

Dates : créé en 1978

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à gaine, matériau brut, théâtre de papier

Mots clefs : carton, décor, marionnette à gaine, marionnette à transformation(s), masque, materiau brut, théâtre de papier, tissu, visage

Exploitation

Du 24 avril au 19 mai 1979 au 3e festival international des théâtres de marionnettes : Les Giboulées de la marionnette à Strasbourg.

Organisateur : Théâtre sur le fil - Cie Claude et Colette Monestier

Fabrication : MONESTIER, Claude ; MONESTIER, Colette

Mise en scène : MONESTIER, Claude ; MONESTIER, Colette

Musique : CHOTARD, Yves-Herwan

Interprètes : MONESTIER, Claude ; MONESTIER, Colette

Public : Jeune public

Langue : français

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Voyage dans un parapluie, par la compagnie Jean-Pierre Lescot (France).

Voir aussi (identités) : Théâtre sur le Fil – Cie Claude et Colette Monestier, Colette MONESTIER, Claude MONESTIER, Fonds Claude et Colette Monestier

Références

Référence notice : Le Petit Gargantua (Théâtre sur le Fil - Cie Claude et Colette Monestier)

Mise à jour : 03/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Audiovisuels

Textes