Le Malade imaginaire, par la compagnie Hubert Jappelle

Dans un décor de castelet, monde miniature à leur échelle, onze petites (40cm) marionnettes de tissus et de mousse, sans bouche ni yeux, costumées à la mode du XVIIe siècle, reprennent les personnages de ce grand classique du théâtre. Elles sont manipulées par différentes personnes, pour la plupart des comédiens et des
comédiennes, qui leur prêtent leurs mains mais également leur voix.
L’intégralité du texte a été conservée, seuls les ballets ont été supprimés. La musique d’origine de Marc-Antoine Charpentier, adaptée par Raymond Alessandrini, qui accompagne le spectacle, cherche à renforcer la dimension historique de la mise en scène.
Pour cette mise en scène, Hubert Jappelle dit avoir choisi la marionnette plutôt que des acteurs, car elle « permet de mieux réfléchir grâce à la distance qu’elle instaure entre elle et le spectateur, parce qu’elle n’imite pas la réalité mais en donne une représentation symbolique, imaginaire ».

Le Malade imaginaire, par la compagnie Hubert Jappelle


Présentation

Date de création : 2004

Dates : Spectacle créé en 2004

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marotte

Mots clefs : castelet, théâtre classique

Exploitation

Organisateur : Cie Hubert Jappelle - Théâtre de l'Usine

Mise en scène : JAPPELLE, Hubert

Musique : CHARPENTIER, Marc-Antoine ; ALESSANDRINI, Raymond [adaptation]

Interprètes : VIGNON, Nicolas ; WEISSENBACHER, Sylvie ; GILBERTON, Bérengère ; BERNARD-BRUNEL, Adrien ; HUEBER, Olivier ; CAPUANO, Eric

Public : A partir de 8 ans

Voir aussi (identités) : Hubert JAPPELLE

Références

Référence notice : Le Malade imaginaire (Cie Hubert Jappelle)

Mise à jour : 29/09/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images