Le jeu du feu, par Shön et Théâtrenciel

Résumé : Un conteur relate l’histoire d’un pompier qui trouva un jour sur le trottoir une plume déconcertante et qui depuis cherche inlassablement son origine. Le public suit les aventures de ce pompier dans sa longue quête qui va le mener dans un monde merveilleux où les nuages marchent à pied, les étoiles parlent, les photographes sautent de clics en déclics. De rencontres en rencontres, il apprendra comment les hommes se comportent face à l’imprévisible.
Commentaire : Dans une salle obscure, Roland Shön joue les conteurs tandis que François Amilhat l’aide à manipuler une centaine d’ombres. Mesurant de 20 centimètres à plus d’un mètre, elles ont été découpées dans du carton, colorées et articulées. La manipulation utilise toutes les ressources du jeu avec la lumière. Le graphisme stylisé des ombres respecte la vision à deux dimensions qu’exige l’écran plan. La musique originale est interprétée en direct avec divers instruments à vent, à percussions et un synthétiseur.

Le jeu du feu, par Shön et Théâtrenciel


Présentation

Date de création : 1978

Dates : Spectacle créé en 1978

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : théâtre d'ombre(s)

Mots clefs : musique en direct

Exploitation

Organisateur : Cie Théâtrenciel

Fabrication : SHÖN, Roland [ombres] ; AMILHAT, François [ombres, dispositif scénique]

Musique : RAOULT, François

Interprètes : AMILHAT, François [manipulateur] ; SHÖN, Roland [conteur]

Public : adulte

Voir aussi (identités) : Théâtrenciel (ex Théâtre en Ciel), Roland SHÖN

Références

Référence notice : Le jeu du feu (Théâtrenciel)

Mise à jour : 29/09/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images