L’Amour des trois oranges, par la compagnie Flash Marionnettes

Résumé : Truffaldino, spécialiste en farces et attrapes, est chargé de guérir par le rire un prince hypocondriaque. Il est épaulé bien peu efficacement par le pitoyable mage Tchélio qui s’oppose à l’efficace Fata Morgana, sorcière associée à Léandre et Clarice qui complotent pour prendre la place du prince dès son décès. Fata Morgana impose au Prince de séduire trois oranges, gardées par une horrible cuisinière. Le Prince y parvient avec l’aide de Truffaldino et les oranges font place à trois belles princesses dont deux meurent rapidement de soif. La troisième jeune fille, la princesse Ninette, est sauvée de la mort mais transformée en rat par Fata Morgana. Après quelques ultimes péripéties, la princesse Ninette retrouve une forme humaine et épouse le Prince.
Commentaire : Ce spectacle est adaptée d’une fiaba (conte de fée) de Carlo Gozzi, auteur vénitien du XVIIIe siècle, qui repris pour cette comédie féérique et parodique les figures et les masques de la Commedia dell’Arte. Mêlant le trivial au merveilleux, le burlesque au fantastique, L’amour des trois oranges se révèle, plus de deux siècles après, particulièrement adaptée au théâtre de marionnettes. Ce dernier permet en effet, par ses dimensions plus modestes que le théâtre traditionnel, de mettre en scène tous les effets de merveilleux de Gozzi : apparitions surnaturelles, métamorphoses stupéfiantes, entrechoquement des échelles, changements rapides de lieux, monstres en tous genres… L’utilisation de marionnettes à tiges en latex, à la bouche et aux yeux articulés, et la technique du théâtre au noir permettent d’accentuer la fantasmagorie de ce « pur divertissement », comme le qualifiait Gozzi.

L’Amour des trois oranges, par la compagnie Flash Marionnettes


Présentation

Date de création : 1990

Dates : Spectacle créé en 1990

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Localisation : Alsace (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à tige(s), marionnette sur table

Mots clefs : adaptation, Commedia dell'Arte, conte de fées, Italie, magie noire, théâtre classique, théâtre noir

Exploitation

Prix du public et Prix du jury des jeunes au 2e Festival International de la Marionnette de Cannes (1992)

Organisateur : Flash marionnettes

Fabrication : KLEIN, Michel [marionnettes et décor] ; LINDEN, Corinne [marionnettes] ; GAUTHIER, Françoise [décor]

Mise en scène : SAFWAN, Ismaïl

Musique : SAFWAN, Ismaïl

Public : A partir de 10 ans

Voir aussi (identités) : Compagnie Flash marionnettes, Corine LINDEN, Ismaïl SAFWAN

Références

Référence notice : L'Amour des trois oranges (Flash Marionnettes)

Mise à jour : 14/10/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images