Hand Stories, de Yeung Faï

Hand Stories est un spectacle visuel tout public pour deux acteurs manipulateurs et une vingtaine de marionnettes. Ce spectacle comme son nom l’indique est une histoire de mains, des mains qui façonnent, apprennent, construisent, des mains qui donnent, se transmettent de père en fils, des mains de marionnettiste qui travaillent, s’étirent, s’assouplissent, se transforment et racontent.
Hand Stories est une autobiographie familiale. L’histoire commence au milieu des années 60 et se termine aujourd’hui en ce début de XXIème siècle. Dans le spectacle, deux histoires se croisent et s’entremêlent : Il y a d’abord l’histoire humaine de cette famille de marionnettiste chinois, les Yeung (la famille de Faï) et aussi, l’histoire des marionnettes en tant que savoir faire transmis. Pour raconter ces deux histoires, il y a deux styles esthétiques de marionnettes : Pour la famille des Yeung, des marionnettes à gaine très réalistes, en noir et blanc. Pour l’histoire de l’héritage en tant que tel, des marionnettes plus petites et très colorées, dans la plus pure tradition de l’opéra de Pékin. Ces deux familles de marionnettes permettent de développer Hand Stories sur différents niveaux de jeu, en se passant d’explications verbales.
Pour raconter cette histoire très personnelle, Faï Yeung a choisi de proposer un spectacle visuel basé sur la rencontre entre acteurs, marionnettes et vidéos. Dans sa recherche, c’est par le dessin qu’il a écrit son histoire. Ce spectacle autobiographique est une composition d’images. Ces images créés son empreintes d’humilités et de simplicité. La volonté du metteur en scène est de créer de l’espace pour laisser libre cours à l’imaginaire de chacun. L’idée est donc de privilégier l’élément pour raconter l’ensemble. Par une poétique du mouvement basé sur la métaphore ou la symbolique l’émotion prend corps au plateau. Les marionnettes côtoient les acteurs et des vidéos d’époque en noir et blanc des ancêtres de Faï. La réalité et l’imaginaire se mêlent sans cesse pour raconter cette saga familiale.
Dans ce projet, Hand Stories, Faï Yeung insiste sur l’universalité de son propos. La notion de transmission et de savoir faire dépasse largement les frontières de la marionnette et de la Chine.

Hand Stories, de Yeung Faï


Présentation

Date de création : 2011

Dates : créé le 12 janvier 2011

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : Suisse

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à gaine chinoise

Mots clefs : Chine, famille, marionnette à gaine chinoise, transmission

Exploitation

Fabrication : Yeung, Faï [marionnettes]

Mise en scène : Yeung, Faï [conception] ; Thimonnier, Pauline [regard extérieur] ; Pencolé, Yoann [assistanat]

Musique : Offord, Colin

Interprètes : Yeung, Faï ; Pencolé, Yoann

Public : tout public à partir de 10 ans

Langue : sans paroles ; anglais [chant]

Voir aussi (identités) : Yeung FAÏ, Yoann PENCOLÉ

Références

Référence notice : Hand Stories (Faï Yeung)

Mise à jour : 28/08/2013


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images