Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… (Cie AMK)

Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… invite les spectateurs de 10 mois à 3 ans à pénétrer un « autre monde », singulier et personnel : une arborescence dans toute sa dimension organique, végétale et animale. Dans cet espace intermédiaire se tissent des liens symboliques et logiques, entre le maillage familial et celui des couleurs, des matières et des sons.
Accompagné sur scène par un musicien et un éclairagiste, le comédien danseur, tel un perroquet multicolore, joue à naître et renaître incessamment par la manipulation ludique du décor et l’effeuillage de son costume. Ces métamorphoses symbolisent de manière sensorielle l’idée de métissage propre à la famille : sensations de strates qui nous constituent, réseau de racines et de chemins de vie possibles qui s’offrent à nous.
Les enfants sont en libre circulation, « spect’acteurs », ils peuvent se laisser guider par les propositions gestuelles du comédien et les ambiances sonores. Ils décident à leur rythme de le suivre ou de garder leurs distances, de toucher ou de contempler, de se cacher ou de tendre les bras, d’imiter ou de se blottir. Dans cette logique de mouvements et d’initiatives respectés, à laquelle le comédien et le musicien prennent plaisir à répondre sans jamais perdre le fil de leur voyage, les enfants découvrent à la mesure de leur corps et de leur sensibilité tout un matériel à explorer : tentes, tapis, peluches, objets.
Au fil de leurs passages, leurs gestes et leurs voix influent sur la matière concrète et fantasmée qui ne cesse de les immerger.
Ce voyage exploratoire, ludique et sensoriel, joue sur les variations constantes de temps et d’espace, il libère des émotions, des pensées et des actions contrastées qui obéissent aussi bien à la pulsion qu’au désir extatique.
L’enjeu essentiel de cette création à vocation expérimentale, à la frontière des arts performatifs et plastiques, est d’amener les enfants à faire la découverte de leur propre imaginaire par la traversée commune d’un espace fabuleux.
Remarques :
« Gingko » est cet arbre millénaire, véritable fossile vivant, et symbole de longévité.
« Parrot », est un perroquet multicolore, bavard, sauvage et pourtant domesticable à loisir. Il symbolise une mémoire volatile, transmise par strates, répétitions et métamorphoses incessantes.

Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… (Cie AMK)


Présentation

Date de création : 2009

Dates : 00/11/2009

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : France

Mots clefs : arts plastiques, danse, dispositif-installation, famille, jeu d'acteur, métamorphose, performance, projection vidéo, son en direct

Exploitation

Création du spectacle du 12 au 17 novembre 2009 à la Scène Nationale de Saint Quentin en Yvelines (78). Reprise en décembre 2009 au Théâtre de Chartres et à la Ferme du Bel Ebat à Guyancourt (78). Programmé en mars 2010 par le Théâtre de la Marionnette à Paris dans le cadre de OMNIprésences et en mai-juin 2010 par Le Tas de Sable / Ches Panses Vertes dans le cadre du festival Marionnettes en Chemins à Amiens (80).

Organisateur : Cie AMK

Mise en scène : FRAYSSE, Cécile [mise en scène]

Interprètes : GENTY, François [(interprète)]

Public : Très jeune public, de 10 mois à 3 ans

Langue : français

Voir aussi (identités) : Cécile FRAYSSE

Références

Référence notice : Gingko Parrot, dans mon arbre il y a... (Cie AMK)

Mise à jour : 23/08/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Textes