Fernand Léger : Le monde en vaut la peine, par la compagnie Arketal.

Le titre du spectacle Fernand Léger : Le monde en vaut la peine est tiré d’un poème de Jacques Prévert écrit en 1958, trois ans après la mort du peintre français Fernand Léger.
Ce dernier a dessiné des marionnettes pour Jacques Chesnais en 1934 pour son spectacle Match de boxe. C’est pourquoi Brigitte Hedel Samson, la conservatrice du musée national Fernand Léger de Biot, a demandé à la compagnie Arketal un spectacle inspiré de son oeuvre et de ses écrits. Le spectacle interroge le présent et le futur, il traite de l’arrivé du monde moderne dans les maisons, des objets du quotidien. La révolution technologique amène l’homme à acheter, puis solder et jeter pour encore acheter. De cette surabondance d’objets naissent des spectacles d’objets chez les marionnettistes et des oeuvres d’arts chez les plasticiens. Une question reste au coeur du spectacle : Que reste-t-il du projet humain ? « Il y a une mesure à trouver : un chêne que l’on peut détruire en vingt secondes met un siècle à repousser. Les oiseaux sont toujours merveilleusement habillés . Le progrès est un mot dénué de sens, et une vache qui nourrit le monde fera toujours trois kilomètres à l’heure. » (Compagnie Arketal)
Une musique originale de Serge Pesce accompagne le spectacle.

Fernand Léger : Le monde en vaut la peine, par la compagnie Arketal.


Présentation

Date de création : 1996

Dates : créé en janvier 1996

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : théâtre d'objets

Mots clefs : arts plastiques, modernité

Exploitation

Création en 1996 au musée national Fernand Léger de Biot.

Organisateur : Cie Arketal

Fabrication : BRUGGEMAN, Greta [décors et marionnettes] ; ORIOLA, Antoine [assistant] ; LANOVSKY, Frédéric [assistant]

Mise en scène : OSMAN, Sylvie [mise en scène] ; GRIER, Warrick [mise en mouvement]

Musique : PESCE, Serge [musique originale]

Interprètes : N'GUYEN, Walter ; OSMAN, Sylvie

Public : à partir de 12 ans

Langue : français

Voir aussi (identités) : Compagnie Arketal, Leger, Fernand

Références

Référence notice : Fernand Léger : Le monde en vaut la peine (Cie Arketal)

Mise à jour : 09/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images