Féminins / Masculins ou Petit monument à l’homme empêché, par la compagnie Ches Panses Vertes

Ecoutant sa voix archaïque, un homme refuse de choisir le rôle masculin qu’impose la société où dominent les hommes et pose la question de sa résistance à cette pression sociale. Il s’agit des rôles : le masculin et le féminin. Si aujourd’hui ces rôles sont remis en question – avec des avancées et des reculades sur l’égalité – il semble que celui qui soit les plus bousculé est le masculin : l’homme est « trop » ou « pas assez ». Alors que peut-on dire à de jeunes adolescents, hommes de demain ? Qu’est-ce qui nous apprend entre autres les rôles ? Ce sont les poupées. Barbie et Ken pour les plus connues qui servent de base à la représentation. Avec des mannequins de grands magasins. Parce que nous sommes aussi des êtres manufacturés… Utilisées telles quelles ou agrandies ; ou des morceaux agrandis ou multipliés.
Pour cette mise en scène, Sylvie Baillon a choisi l’accumulation comme orientation à son travail. Accumulation d’objets, d’interviews, de voix trafiquées ou non, d’images vidéos, d’ombres, de poupées, de mannequins, de danse, de peinture et d’icônes pour ériger un monument, c’est à dire, « faire penser », faire « se souvenir de », transmettre un souvenir à la postérité. Un monument dépositaire de nos souvenirs, de nos schémas, de nos questions, de nos envies… La marionnette est pertinente pour parler du rôle et du genre, parce qu’un marionnettiste peut animer des poupées masculines ou des personnages féminins. Une marionnettiste tout autant. Par le savoir faire qu’il/elle déploie pour afficher les airs de l’autre sexe, le/la marionnettiste entretient sa discrétion ou même s’efface mais il n’empêche que tout aussi discrètement, une autre petite histoire se joue dans l’histoire, dans cette/ces attention(s) à l’autre sexe : intime, voulue ou pas, amusée ou grotesque, empêchée dans tous les cas.
Ce spectacle est la première collaboration de la compagnie avec Alain Cofino Gomez, auquel Sylvie Baillon avait commandé le texte. Souhaitant construire une trilogie du corps, ils ont à nouveau travaillé ensemble pour la création du spectacle Et Cependant (2010).

Féminins / Masculins ou Petit monument à l’homme empêché, par la compagnie Ches Panses Vertes


Présentation

Date de création : 2004

Dates : créé le 4 novembre 2004

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : théâtre d'objets

Mots clefs : danse butoh, écriture contemporaine, genre

Exploitation

Spectacle créé les 04 et 05/11/2004 à La Passerelle de Tergnier (France). 2004-2005 : tournée en région Picardie ; Festival Off d'Avignon 2005 (Présence Pasteur).

Organisateur : Compagnie Ches Panses Vertes

Fabrication : GOULOUZELLE, Eric

Mise en scène : BAILLON, Sylvie [mise en scène] ; GODEFROY, Raymond [dramaturgie]

Musique : SAUR, Etienne

Interprètes : COFINO GOMEZ, Alain [voix] ; CORBILLON, Marie-Do [jeu, manipulation] ; GOULOUZELLE, Eric [jeu, manipulation] ; MATEL, Sophie [jeu, manipulation]

Public : à partir du lycée

Langue : français

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Et cependant (Compagnie Ches Panses Vertes)

Voir aussi (identités) : Compagnie Ches Panses Vertes, Sylvie BAILLON, Éric GOULOUZELLE, Yvan LOMBARD, Etienne SAUR

Références

Référence notice : Féminins / Masculins (Cie Ches Panses Vertes)

Mise à jour : 11/04/2012


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Audiovisuels

Textes