Exposition « Les Origines d’un monde, une île », par le Turak Théâtre

Le titre de l’exposition fait référence au tableau de Courbet, « L’origine du monde », qui a fait scandale en 1866 en représente un sexe féminin en gros plan.
Michel Laubu a imaginé des origines multiples, des corps différents comme autant de paysages, d’îles. Deux comédiennes apparaissent dans des vidéos, nues ou couvertes de marionnettes portées. Sur des photographies en gros plan, on peut voir surgir des figurines dans les replis de leur corps. Les échelles sont brouillées, la nudité devient poésie.
Sur le plan de la scénographie, la pièce est entourée de tours en carton dans lesquelles sont percés des trous. Les spectateurs deviennent des voyeurs : ils sont forcés de se baisser et de se contorsionner pour visionner les vidéos et doivent regarder les photographies derrière des trous de serrure.
Les photographies et croquis sont de Michel Laubu.

Exposition « Les Origines d’un monde, une île », par le Turak Théâtre


Présentation

Date de création : 2009

Dates : créé le 31 janvier 2009

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : exposition

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette portée, masque

Mots clefs : érotisme

Exploitation

Février 2009 : Création de l'exposition dans le cadre du temps fort "Corps Curieux", au Bateau Feu (59). Février 2009 : exposition à La Piscine / Atelier Culture de l'Ulco (59). Mai 2009 : exposition lors de la Biennale Internationale des Arts de la Marionnette (BIAM), Théâtre de la Marionnette à Paris.

Organisateur : Turak Théâtre

Mise en scène : LAUBU, Michel

Interprètes : CYBULA, Caroline ; ZANLONGHI, Géraldine

Public : réservé aux adultes.

Voir aussi (identités) : Michel LAUBU, Turak Théâtre

Références

Référence notice : Les Origines d'un monde, une île (Turak Théâtre)

Mise à jour : 20/09/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Textes