En attendant Mieu, fable préhistorique

Mieu, écrit sans « x », est le nom d’un petit diplodocus de musée. Chaque représentation du spectacle lui est soumise comme l’exposé d’une science à l’exactitude déplacée, inventée par deux comédiens-archéologues qui, dans un avenir lointain, manipulent les vestiges de nos connaissances d’aujourd’hui.
Ils énoncent les résultats de leur recherche sous la forme de brèves conclusions purement visuelles, agencement de figures photographiques découpées dans du carton selon des ruptures d’échelles savantes. Des rétroprojection, diapositives et un éclairage sophistiqué, gérés par ordinateur, entourent et recouvrent des membres disloqués et des symboles avec des grilles, des nombres, des couchers de soleil… Parfois, les images se confondent avec les mots, comme dans un passage où les lettres du mot « homme » s’inscrivent dans une figure humaine schématique. Le spectacle mêle ainsi cinéma en trois dimensions, théâtre d’ombres insolite, danse, dessin animé, création plastique et cinétique.
Une musique électronique atmosphérique, composée spécialement, accompagne le spectacle.

En attendant Mieu, fable préhistorique


Présentation

Date de création : 1989

Dates : 1989

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : image projetée, théâtre d'objets, théâtre d'ombre(s)

Mots clefs : arts plastiques, jeu d'acteur, jeu de lumière, musique, photographie

Exploitation

Organisateur : ALIS

Mise en scène : FOURNY, Pierre ; SORIA, Dominique

Musique : BISCUIT, Karl

Interprètes : FOURNY, Pierre ; SORIA, Dominique

Voir aussi (identités) : ALIS, Association Lieux Image Sons, Pierre FOURNY

Références

Référence notice : En attendant Mieu (ALIS)

Mise à jour : 16/12/2011


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Audiovisuels