Dieu est absent des champs de bataille, par la compagnie Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes.

Un jardin poétique. Carré des espaces sacrés, symbole de l’arrêt. Deux hommes, jardiniers de la mémoire évoquent avec des figurines quelques moments vécus par Blaise Cendrars et ses compagnons durant la première année de la guerre 1914-1918.
Ce spectacle aborde la guerre comme une métaphore paroxystique de la vie : on naît (soldat), on vit (en soldat), on meurt…On sait que la mort est présente, qu’elle peut arriver d’un moment à l’autre mais quand ? Comment peut-on vivre avec l’idée d’une fin ? Guidée par cette métaphore et ces questions essentielles, la mise en scène s’inspire d’un rite mortuaire d’une île d’Asie consistant à construire une statuette représentant le défunt, et à la ressortir une fois par an pour évoquer le disparu, le représenter. Le spectacle de Ches Panses Vertes évoque Blaise Cendrars et les autres, en ne cherchant pas à reconstituer mais de la même manière à représenter et interpréter. Ce sont des figurines construites avec du grillage qui évoquent ces corps abîmés par la guerre et représentent ces hommes là – ces volontaires qui n’ont agi sous aucune obligation, sauf celle qu’ils se sont moralement imposé de défendre des valeurs humaines et culturelles. Aborder ce sens moral qui a poussé ces volontaires à mourir dans les tranchées de cette guerre de boue est important parce que dans le plus grand non sens qui puisse exister, ils ont coûte que coûte cherché un sens à leurs actes et à leur vie. Pour rester debout.

Dieu est absent des champs de bataille, par la compagnie Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes.


Présentation

Date de création : 1990

Dates : novembre 1990

Période : 20e siècle - 4e quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à prise directe

Mots clefs : adaptation, guerre, poème, Première Guerre mondiale, sable

Exploitation

Spectacle créé en novembre 1990 à la Maison du Théâtre d'Amiens (France). 1990 - 1994 : Festival Off d'Avignon 1991 (La Luna) ; Festival Mondial des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières 1991 ; Festival International de Brighton 1992 ; Festival International de marionnettes de Cannes 1992 ; Théâtre des déchargeurs à Paris 1992 ; Biennale de la marionnette en Bourgogne 1993 ; Theater Waidspeicher - Puppentheater d'Erfurt 1994.

Organisateur : Compagnie Ches Panses Vertes

Fabrication : GOULOUZELLE, Eric

Mise en scène : BAILLON, Sylvie

Musique : SAUR, Etienne

Interprètes : BAILLON, Georges ; GOULOUZELLE, Eric

Public : à partir du lycée

Langue : français

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Yassanga, Bienvenue homme simple, La Scie patriotique, par la compagnie Ches Panses Vertes

Voir aussi (identités) : Compagnie Ches Panses Vertes, Sylvie BAILLON, Éric GOULOUZELLE, Georges BAILLON, Yvan LOMBARD, Etienne SAUR

Références

Référence notice : Dieu est absent des champs de bataille (Compagnie Ches Panses Vertes)

Mise à jour : 25/09/2013


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Audiovisuels

Textes