Colliers de nouilles, par la compagnie OpUS.

« Le cadeau de fêtes des mères peut-il encore débrider les imaginaires, tant dans les sphères éducatives que privées ? »
Colliers de Nouilles est une conférence magistrale de Mlle Morot, chercheuse au Conservatoire des Curiosités. Son exposé est corroboré par une exposition d’objets étonnants… Le public va être accueilli par l’organisateur à qui est confiée la lecture d’un court texte d’ouverture.
Puis, au cours d’un exposé illustré en salle de conférence, Mlle Morot va aborder la problématique suivante : le cadeau de fête des mères, élément récurrent de « l’art scolaire » et des patrimoines familiaux, peut-il encore être considéré comme déclencheur d’imaginaires ?
Elle sera accompagnée par le jeune Kevin, emploi consolidé du Conservatoire des Curiosités, chargé de la bonne gestion des iconographies.
A l’issue de la conférence, le public sera invité au vernissage de la donation Ferretti : une surprenante exposition de cadeaux en nouilles collées.
Durant cette découverte, le public pourra profiter d’un triple commentaire : celui de Mlle Morot, celui de Kevin, et celui de Mme Ferretti, via un document vidéo.
Sont abordés, de façon amusée, les responsabilités éducatives des uns et des autres, les limites de la créativité en milieu scolaire et la valeur des preuves d’amour tout en célébrant la poésie brute des imaginaires extravagants.
Le spectacle est donc en deux parties, la conférence (40 minutes) et la visite de l’exposition (20 minutes).
Ce spectacle de la compagnie s’inscrit dans un cycle de petites formes de paroles et d’objets sur un mode magistral. Les exposés, intitulés « conphérences singulières », empruntent certains codes et outils classiques des conférences pour s’en décaler par les thèmes, les supports ou les accidents.
Derrière son aspect rigide, cette fausse conférence installe un rapport complice avec le public sur le troublant porte-à-faux entre le vrai et le faux.
La scénographie est faite d’objets et de mobilier du domaine scolaire ou conférencier (bureau d’instituteur, tableau noir, craies, grande règle en bois jaune…), dans un style années 50’s.
Le jeu, très clownesque, est en interaction avec le public.

Colliers de nouilles, par la compagnie OpUS.


Présentation

Date de création : 2007

Dates : créé en 2007

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : théâtre d'objets / objet manufacturé

Mots clefs : clown, détournement d'objet, école, éducation, exposition, famille, fausse conférence, jeu d'acteur

Exploitation

Le spectacle a été accueilli par le Théâtre de la Marionnette à Paris dans le cadre d'OMNIprésences 08, du 6 au 11 avril 2008.

Organisateur : compagnie OpUS

Fabrication : BOUCHACOURT, Marie [fabrication objets] ; SIMOUNET, Thierry [fabrication objets] ; ROME, Pascal [fabrication objets]

Mise en scène : MOREAU DE BELLAING, Frédérique ; ROME, Pascal ; Titus

Interprètes : MOREAU DE BELLAING, Frédérique ; GIROT, Patrick [en alternance] ; ROME, Pascal [en alternance] ; Titus [en alternance]

Public : à partir de 8 ans

Langue : français

En savoir plus

Voir aussi (événements) : OMNIprésences (2008), 2e édition du temps fort organisé par le Théâtre de la Marionnette à Paris.

Voir aussi (identités) : Compagnie OpUS (Office des phabricants d’Univers Singuliers)

Références

Référence notice : Colliers de nouilles (Cie OpUS)

Mise à jour : 28/03/2014


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images