Bilan sur la maîtrise de poste, par la Fabrique des arts d’à côté.

Dans le monde merveilleux du management, du briefing et du coaching, Jean-Louis, employé de bureau modeste, se bat avec sa paranoïa, ses doutes et ses scrupules. Est-ce lui qui va rattraper le système ou le contraire ?
Le spectacle prend sa source dans plusieurs textes de Rémi De Vos traitant du monde du travail : Débrayage, Conviction intime, Projection privée et Pleine lune.
Jean-Louis rêve d’être l’employé le plus conformiste de toute l’entreprise… Promu au poste de directeur des ressources humaines, il va devoir faire le « sale boulot », à savoir licencier du personnel. Il y prend goût, basculant tout naturellement du côté des puissants et des décideurs, en fait un patronat qui le considère comme un pantin et s’amuse à lui faire gravir l’échelle sociale.
La manipulatrice, omnipotente et omnisciente, va faire de lui une espèce de rat de laboratoire, rongé par la peur et l’angoisse puis par l’autosatisfaction et la joie.
La marionnette de Jean-Louis est déclinée sous plusieurs formes (marionnette portée, marionnette à tringle, marionnette à gaine chinoise, marotte, miniature) et de différentes tailles. A chaque montée en grade, le personnage rapetisse jusqu’à devenir invisible.
L’utilisation des différentes marionnettes de Jean-Louis permet, outre les changements d’échelle, d’amener différents modes d’expression des faits et gestes et de l’état d’esprit du personnage.
La scénographie est constituée d’une table et d’attachés-cases servant de castelet. Ces mallettes, symbolisant le monde de l’entreprise vont petit à petit envahir l’espace scénique, devenant un personnage à part entière, à la fois labyrinthe et ville tentaculaire où se perdra le héros.
Bilan sur la maîtrise de poste est l’aboutissement d’une première étape de travail, L’employé du mois, créée en 2004. Cette petite forme, d’une durée de 15 minutes, est également proposée par la compagnie.

Bilan sur la maîtrise de poste, par la Fabrique des arts d’à côté.


Présentation

Date de création : 2005

Dates : créé en 2005

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : spectacle

Localisation : France

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : marionnette à gaine chinoise, marionnette à tringle(s) et à fil(s), marionnette portée, marionnette sur table, marotte

Mots clefs : castelet, écriture contemporaine, jeu d'acteur, manipulation à vue, objet détourné, scénographie, souffrance au travail, travail (monde du)

Exploitation

Le spectacle a été programmé par le Théâtre de la Marionnette à Paris en 2006 dans le cadre de la 1ère édition d'OMNIprésences

Organisateur : La Fabrique des arts d'à côté

Mise en scène : BLANCHARD, Alain ; CAILLAT, Jessy

Musique : MORICEAU, Patrick [création bande son]

Interprètes : CAILLAT, Jessy

Public : adultes et adolescents

Langue : français

Voir aussi (identités) : Jessy CAILLAT, La Fabrique des Arts d’à côté

Références

Référence notice : Bilan sur la maîtrise de poste (La Fabrique des arts d'à côté)

Mise à jour : 03/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Textes