Aquarium, par la compagnie Collapse.

Cette pièce, née d’un véritable cauchemar vers 1954, a la singularité parmi celles qui ont évoqué l’univers concentrationnaire de ne pas préciser la nature du pouvoir qui est à l’origine de celui-ci. Le dosage entre humour noir et poésie qui y règne est en complète discordance avec le pathos souvent de rigueur pour aborder ce genre de thème.
Aquarium, oeuvre intemporelle, évoque ainsi aussi bien l’enfermement dans les camps de concentration, au sens propre, que les « camps » symboliques organisés par les hiérarchies militaires et politiques, la démagogie et l’oppression de l’individu.
« Un cauchemar sans acte et sans fin » selon Radovan IvÅ¡ić dont l’écriture s’inspire du camp de concentration croate Goli Otok, ouvert par Tito en 1949, et dont l’existence a soigneusement été occultée jusqu’à la fin des années 60.

Aquarium, par la compagnie Collapse.


Présentation

Date de création : 2014

Dates : Premières représentations les 17 et 18 mai 2014

Type : spectacle

Localisation : Rhône-Alpes (France)

Type(s) de marionnette(s) utilisé(s) : théâtre d'ombre(s)

Mots clefs : camp de concentration, cauchemar, oppression, pouvoir, Radovan IvÅ¡ić, Théâtre d’ombres, Tito, Yougoslavie

Exploitation

17 et 18 mai 2014: première représentation au TNG - CDN de Lyon (69) dans le cadre du festival Printemps d'Europe 24 octobre 2014 : représentation à la Maison d'Europe et d'Orient (Paris)

Organisateur : Cie Collapse

Mise en scène : PERETJATKO, Clément

Interprètes : PERETJATKO, Clément

Public : adulte (accessible dès 12 ans)

Langue : français

Voir aussi (identités) : Clément PERETJATKO, Compagnie Collapse

Références

Référence notice : Aquarium (Cie Collapse)

Mise à jour : 02/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.