Antoine Vitez et la marionnette : le montreur et son double, colloque 2010.

Antoine Vitez rencontra la marionnette par l’intermédiaire d’Alain Recoing et la considéra d’emblée avec attention. Son esprit meyerholdien ne pouvait qu’être séduit par ce jeu de la convention consciente et cette distance ludique que la marionnette implique. Aussi bien, dans son art, il n’eut de cesse d’en manifester la présence, par des gestes concrets, de témoigner pour cet art.
La première journée a montré la place qu’il accorda à la marionnette que ce soit dans sa poétique scénique, dans sa pédagogie de l’acteur ou dans sa politique de directeur. La deuxième journée fut consacrée à l’étude de la politique volontariste d’Antoine Vitez au Théâtre National de Chaillot, à l’égard de la marionnette en direction du jeune public. Les contributions à la fois de chercheurs et de praticiens ont raconté cette épopée et ont interrogé l’impact d’un tel engagement pour l’art des marionnettes.

Antoine Vitez et la marionnette : le montreur et son double, colloque 2010.


Présentation

Date de création : 2010

Dates : créé le 29 avril 2010

Période : 21e siècle - 1er quart

Type : colloque, journée d'études

Localisation : Paris (France)

Exploitation

Organisateur : Théâtre aux Mains Nues ; THEMAA ; Théâtre National de Chaillot

Public : professionnel

Langue : français

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Saisons de la Marionnette 2007-2010

Voir aussi (identités) : THEMAA, association nationale des Théâtres de Marionnettes et Arts Associés

Références

Référence notice : Antoine Vitez et la marionnette

Auteur de la notice : BOUTIGNY, Patrick

Mise à jour : 23/07/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.

Images

Textes