Wanara

Singes

Dans le Rāmāyaṇa indonésien, le peuple des singes wanara est organisé en armée, vit dans la forêt Vana et possède le royaume de Kiskenda. Ils sont bons, braves et curieux mais bagarreurs. Ils sont les alliés du prince Rāma contre le géant Rawhana (Ravana), roi d’Alengka, et vont l’aider à retrouver Sinta (Sita) enlevée par ce dernier. Ce sont eux notamment qui construiront une digue pour relier le continent à l’île d’Alengka et se battre contre l’armée des géants.

Dans la mythologie hindouiste, les animaux ne sont pas différents par essence des hommes et ont donc des comportements humains. Les singes sont reconnaissables à leur nez épaté et à leur queue. Leur bouche est ouverte et laisse voir leurs crocs « dents de combats », la tête est droite et les yeux grands ouverts : il s’agit de guerriers.

Les singes (wanara) sont représentés dans le Rāmāyaṇa. Leur roi, Sugriwa, accorde son aide à Rama, à la recherche de sa femme Sinta.

Tête  

Couleur : Libre, Blanc​ ​(Hanuman)
Inclinaison : Droite​ ​-​ ​relevée
Sourcils : Avec​ ​poils​ ​sculptés​ ​et​ ​peints, ou​ ​poils​ ​véritables
Yeux : Ouverts
Oreilles : En​ ​pointe
Nez : Museau
Bouche : Grande, Crocs

Corps  

Couleur : Libre​ ​(en​ ​lien​ ​avec​ ​la​ ​tête)
Taille : Petite
Corpulence : Fine
Ornements : Simples
Signes distinctifs : Poils​ ​de​ ​couleur​ ​partout (sculptés​ ​et​ ​peints​ ​ou​ ​poils collés), Queue

Personnages