7 juin 2013 : Ouverture officielle du MuCEM

Le 7 juin prochain, le nouveau Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ouvrira ses portes, dans le cadre des festivités de Marseille-Provence 2013.
Ce musée est dédié à la conservation, l’étude et la présentation d’un patrimoine relatif à l’aire européenne et méditerranéenne, à partir de collections d’origine internationale et de recherches transdisciplinaires concernant les sociétés. Au delà des collections, le MuCEM a pour vocation de fonctionner comme un forum, un lieu de débats.
Au sein de ce projet scientifique, le MuCEM accueille les collections de l’ancien Musée National des Arts et Traditions Populaires (1937-2005), riches en marionnettes conservées dans ses réserves propres et dans un réseau de musées partenaires.

Outre ses collections de marionnettes, le MuCEM conserve d’importantes archives documentaires sur les marionnettistes. En effet, sensibilisé dès sa jeunesse aux spectacles populaires, George Henri Rivière, le fondateur du Musée national des arts et traditions populaires, avait lancé en 1943 un programme de recherche sur les théâtres de marionnettes en France dont l’un des buts était de rassembler des collections d’objets, mais aussi les archives familiales et professionnelles. Cette enquête était confiée à son collaborateur, Pierre Soulier. Celui-ci a organisé une enquête sur les théâtres parisiens puis sur ceux de province (Lyon, Lille, Amiens, Tourcoing, etc.) Il trouva chez les marionnettistes (Chesnais, Raphard par exemple) une collaboration et une aide précieuse. Au fil des ans, d’autres spécialistes comme Marie-Claude Groshens poursuivirent, pour le musée, ce travail d’enquêtes-collectes autour de la marionnette venant enrichir les collections et la documentation et mises à disposition dans des expositions thématiques.
Le Portail des Arts de la Marionnette a vocation à accueillir et à valoriser ce précieux matériau ethnographique.

Post Author: admin_pam_drixe