Institut International de la Marionnette (IIM)

Centre de formation, de création et de recherche.

Biographie

L'histoire de l'Institut International de la Marionnette et de son école est intimement liée à celle de son fondateur Jacques Félix (1923-2006).
La découverte de l'art de la marionnette dans le cadre du scoutisme conduira Jacques Félix à créer en 1948, avec quelques amis, l'association des Petits Comédiens de Chiffons, en référence aux marionnettes de tissus utilisées dans les spectacles de cette compagnie.
Dés 1961 s'organise le premier festival, qui accueille une quinzaine de compagnies, avec également la tenue de la deuxième édition du congrès national du syndicat des guignolistes et marionnettistes français.
En 1972, la ville de Charleville-Mézières est retenue pour accueillir le XIème congrès de l'UNIMA (Union Internationale de la Marionnette). C'est un véritable succès, et c'est à ce moment là que naît l'idée d'un Festival International des Théâtres de Marionnettes, devenu Mondial...
La marionnette est ainsi consacrée à Charleville-Mézières, mais un lieu permanent fait toujours défaut. Jacques Félix, Président de l'association des Petits Comédiens de Chiffons et Président fondateur du Festival Mondial du Théâtre de Marionnettes, également Secrétaire Général de l'UNIMA (Union Internationale de la Marionnette) - il en sera le Secrétaire Général de 1980 à 2000 - soutenu par les collectivités territoriales et le ministère de la Culture, va alors porter, avec toute l'énergie qu'on lui connaît, le projet de création de l'Institut. L'Institut International de la Marionnette voit le jour en 1981 et s'installe au coeur de la ville.
La marionnette avait enfin un lieu. Il restait à professionnaliser le métier de marionnettiste par un enseignement spécifique. Pour y remédier, l'ESNAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette) sera créée en 1987 grâce aux efforts conjugués de Jacques Félix et Margareta Niculescu, fondatrice et alors Présidente de la Commission Formation professionnelle de l'UNIMA. Margareta Niculescu sera la directrice de l'ESNAM jusqu'en 1998. Une pédagogie innovante s'invente autour de la notion d'acteur-marionnettiste, prenant en compte toutes les évolutions du théâtre de marionnette contemporain. Les Editions de l'IIM voient le jour en 1988 et la Villa d'Aubilly, résidence pour chercheurs et créateurs, est inaugurée en 1996.
De la volonté et beaucoup d'audace sont aujourd'hui récompensées. L'Institut International de la Marionnette, lieu unique en France et dans le monde par l'ensemble de ses activités, s'affirme en effet plus que jamais comme le pôle de référence des arts de la marionnette dans les domaines de la recherche et de la formation.

Images

Audiovisuels

Textes


Institut International de la Marionnette (IIM)


Présentation

Type : bibliothèque / centre de documentation, éditeur / maison d'édition, lieu de formation, lieu de spectacles

Date de création : 1981

Dates : fondé en 1981

Période : 20e siècle, 21e siècle

Localisation : Charleville-Mézières (France)

En savoir plus

Voir aussi (événements) : Atelier Alain Recoing avec les étudiants de la 1e promotion de l’ESNAM., Atelier Albrecht Roser avec les étudiants de la 3° promotion de l’ESNAM., Atelier Aurélien Recoing, avec les étudiants de la 3° promotion de l’ESNAM., Atelier Claire Heggen avec les étudiants de la promotion 1., Atelier Claire Heggen avec les étudiants de la 3° promotion de l’ESNAM., Atelier Claire Heggen et Rafael Lopez Barrantes avec les étudiants de la 2° promotion de l’ESNAM., Atelier François Lazaro avec les étudiants de la 2° promotion de l’ESNAM., Atelier Guido Ceronetti avec les étudiants de la 2° promotion de l’ESNAM., Atelier Henk Boerwinkel avec les étudiants de la 1° promotion ESNAM., Atelier dirigé par Jean-Louis Heckel avec les étudiants de la 3° promotion de l’ESNAM., La Tour de Babel ou la Maison du monde, stage-atelier dirigé par Josef Krofta avec la 2e promotion de l’ESNAM., Le Jeu de l’amour et de la mort, atelier-spectacle dirigé par Josef Krofta avec les étudiants de la 1° promotion de l’ESNAM., Le Manuscrit trouvé à Saragosse, atelier-spectacle dirigé par Roman Paska avec la 1e promotion de l’ESNAM., Atelier Scènes brèves, dirigé par Margareta Niculescu avec les étudiants de la 3° promotion de l’ESNAM., Atelier Massimo Schuster avec les étudiants de la 2° promotion de l’ESNAM., Atelier Neville Tranter avec les étudiants de la 1° promotion de l’ESNAM., La messe d’insurrection de l’enfant ouvrier, atelier dirigé par Peter Schumann avec les étudiants de la 5e promotion de l’ESNAM., Atelier Peter Waschinsky avec les étudiants de la 2e promotion de l’ESNAM., Atelier Roland Monod avec les étudiants de la 2° promotion de l’ESNAM., Conspiration céleste, projet de diplôme de fin d’études de Liliana Moyano (ESNAM 2° promotion), Le Roi pêcheur, projet de Colette Garrigan pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM, Le Théâtre ambulant Chopalovitch, de Lioubomir Simovitch, Le Ventre de Madame Stein, atelier-spectacle dirigé par Frank Soenhle, avec la 4° promotion de l’ESNAM., Ornithikos, atelier-spectacle dirigé par Roman Paska avec la 2e promotion de l’ESNAM., Out of joint, projet de diplôme de fin d’études de Nicolas Gousseff à l’ESNAM, Penthésilée, atelier-spectacle dirigé par Eloi Recoing avec les étudiant de la 4e promotion de l’ESNAM., Petrouchka, atelier-spectacle dirigé par Irina Niculescu avec la 2° promotion de l’ESNAM., Les Dons aux flammes, projet d’Aikaterini Antonakaki et Sasa Jovanovic pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., Seppele, projet de Gilbert Meyer pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM, 11,19, la gazon vert (Isabelle Hervouet / ESNAM 1° promotion), Les chants du silence rouge, projet de fin d’études d’Isabelle Tasson et Sylvie Zzani, ESNAM 3e promotion, Projet de diplôme de fin d’études Jo Smith et Uta Gebert, « D’où viens-tu? », promotion 3, Une histoire de la mort de Tintagiles, projet de diplôme de fin d’études Vincent Nadal et Marie-Pierre Simard, ESNAM 3e promotion, En attendant Godot, projet de diplôme de fin d’études d’Alexandre Picard, ESNAM 3e promotion, Limnothalassa, projet de fin d’études d’E. Kapokaki, ESNAM 3e promotion, L’Envolée, projet de fin d’études d’Elizabeth Algisi et Virginie Lallement, ESNAM 3e promotion, Le Cylce des jumeaux, projet d’Esther Bichucher pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., La Place ensorcelée, projet de Barbara Bulatovic et Sasa Jovanov pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., Autour d’Ophélie, projet de diplôme de fin d’études de Bartek Sozanski, ESNAM 3e promotion, Au pied de l’échelle, projet de Bettina Vielhaber pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., VHF ou la très cathodique histoire de Henri Frankenstein, projet de Denis Bonnetier pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., Projet de diplôme de fin d’études de Javier Swedzky, « Laisser les doutes s’envoler », promotion 3, Yatar yatar, projet de diplôme de fin d’études de Sigrid Gassler, ESNAM 3e promotion, Visages, projet de Stanka Pavlova pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM., Projets de fin d’études première promotion, Commedia dell’arte, stage dirigé par Carlo Boso, Les Objets de la maison, stage dirigé par Tadeusz Kantor, Ombres de Chine, stage international dirigé par Qui Yong Heng, Techniques traditionnelles, technologies nouvelles, stage dirigé par Sally Jane Norman, Ulysse, atelier-spectacle dirigé par Jean-Louis Heckel avec la 2e promotion de l’ESNAM., Au temps où les peupliers faisaient des noisettes, projet de Felicia Negomereanu pour le diplôme de fin d’études de l’ESNAM.

Voir aussi (identités) : École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM)

Références

Sources : Fiche de présentation IIM ; Brochure de l'Institut International de la Marionnette ; Site internet de l'Institut International de la Marionnette

Référence notice : Institut International de la Marionnette

Mise à jour : 02/04/2015


Signalez une erreur ou proposez un complément d'information.